Acheter une voiture d’occasion : le guide complet

L’achat d’une voiture d’occasion – que ce soit à titre privé, par l’intermédiaire d’un concessionnaire ou en ligne – comporte un certain nombre de risques inhérents. Mais si vous faites vos recherches, si vous comprenez vos droits en tant qu’acheteur et si vous savez ce qu’il faut rechercher, vous pouvez économiser une grande quantité d’argent et éviter les mauvaises surprises.

Suivez cette approche tout en utilisant notre liste de contrôle pour les voitures d’occasion, et vous aurez l’esprit tranquille et une valeur fantastique pour votre nouvelle fierté.

 

Comment acheter un véhicule en ligne

 

Lorsqu’ils recherchent une voiture d’occasion, la majorité des acheteurs optent pour des véhicules âgés de trois ans. Cela s’explique par le fait que la majorité des voitures neuves sont achetées dans le cadre d’un financement ou d’un contrat de location d’entreprise d’une durée d’environ 36 mois. Ensuite, elles sont généralement rendues au concessionnaire ou vendues aux enchères et entrent sur le marché des voitures d’occasion.

Selon le modèle et le kilométrage, une voiture de trois ans devrait coûter environ la moitié de ce qu’elle coûtait lorsqu’elle était neuve, mais elle devrait avoir encore une longue vie devant elle. Il s’agit d’une généralisation, mais les données suggèrent également que la fiabilité des automobiles tend à diminuer après 5 ans, et qu’il est donc prudent de chercher un remplacement à ce moment-là.

Bien sûr, il y a encore beaucoup de véhicules décents qui ont 5 ans ou plus, mais n’oubliez pas qu’ils peuvent coûter plus cher à utiliser et nécessiter plus de réparations que les modèles plus récents.

Conseils sur les voitures d’occasion : les principes de base

 

Lors de l’achat d’une voiture d’occasion, il y a différents obstacles à surmonter par rapport à l’achat d’une voiture neuve, mais il est tout aussi important de surmonter ces obstacles correctement. Voici quelques éléments généraux à prendre en compte lors du choix et du contrôle de cette automobile d’occasion..

 

  1. Organisez d’abord vos finances.

Tout véhicule représente un investissement important, la première étape consiste donc à calculer précisément votre budget et à le respecter. Si nécessaire, déterminez la méthode optimale de financement de votre véhicule, qu’il s’agisse d’un prêt personnel, du financement du véhicule ou d’un paiement comptant. Déterminez le montant que vous pouvez vous permettre de verser comme acompte, puis calculez les mensualités que vous pouvez vous permettre. Cela vous évitera de paraître confus lorsque le vendeur vous demandera :  » Combien devez-vous dépenser chaque mois ? « . Notre guide du financement automobile vous sera utile.

 

  1. Tenez-vous au courant des prix pratiqués sur le marché des voitures d’occasion.

Si vous êtes sur le marché de la voiture d’occasion, parcourir plusieurs sites web en ligne est une merveilleuse approche pour déterminer ce qui est disponible et votre budget. Vous aurez une idée claire de si vous payez trop cher, et avec autant d’options, vous n’avez pas à vous précipiter pour acheter une voiture si vous ne pensez pas que c’est la bonne. Si le prix n’est pas approprié, il y aura toujours de nombreux exemples disponibles si vous regardez des modèles grand public. Notre évaluateur automobile peut vous donner une idée solide de ce qui est et n’est pas un prix raisonnable.

 

  1. Vérifiez méticuleusement tous les documents

Il est inutile d’attribuer une quelconque valeur à la pile de papiers qui accompagne une voiture d’occasion si vous n’êtes pas prêt à les vérifier. Si vous achetez un véhicule à un particulier plutôt qu’à un concessionnaire, vous devez vérifier que le détenteur inscrit vend le véhicule à l’adresse indiquée sur le carnet V5C, puis comparer les numéros d’immatriculation et de châssis figurant sur le carnet à ceux du véhicule.

Ensuite, vous pouvez commencer à rechercher des anomalies dans le carnet d’entretien, évaluer si la courroie de distribution doit être remplacée (cela peut être une opération coûteuse sur certaines voitures), et examiner les reçus de vente prouvant la propriété et la conclusion de tout accord financier. Un contrôle HPI permettra également de mettre en évidence tout retard de financement ou tout antécédent secret.

 

  1. Inspectez soigneusement le véhicule pendant la journée et par beau temps

La pluie sur la peinture, ainsi que les réverbères ou les torches, peuvent dissimuler une myriade de défauts ; il est donc préférable d’inspecter les automobiles par beau temps, de préférence de jour. Prenez le temps d’inspecter chaque panneau et les surfaces de garniture intérieure. Les véhicules plus anciens ont forcément des défauts mineurs, il est donc plus important de s’assurer que tous les commutateurs et accessoires sont opérationnels. Les vitres électroniques s’ouvrent-elles toutes à la même vitesse et la climatisation souffle-t-elle le froid ?

 

  1. Effectuez un essai routier exhaustif

Il est essentiel que le véhicule se conduise et se manie bien et qu’il fonctionne comme prévu. La voiture est-elle facile à démarrer ? Y a-t-il des bruits étranges provenant du moteur ou des freins ? La direction tire-t-elle vers la gauche ou la droite ? De la fumée s’échappe-t-elle du tuyau d’échappement ? N’oubliez pas de vous assurer que vous avez souscrit une assurance avant de partir pour un essai de conduite. Consultez notre guide de l’essai de conduite d’une voiture.

 

  1. Tout est là ?

Vérifiez sous le plancher du coffre pour voir si la roue de secours et/ou le kit de réparation sont en place, le cric et les outils d’origine, ainsi que les écrous de roue en alliage verrouillables. En outre, vérifiez que le manuel du propriétaire se trouve dans la boîte à gants et demandez un double des clés. Certains véhicules nécessitent également des disques de navigation ou des cartes SD. La perte de l’un d’entre eux peut entraîner une détresse considérable, et leur remplacement est coûteux.

 

  1. Finaliser le contrat

Lorsque vous avez convenu d’un prix et que vous êtes sur le point d’acheter une voiture, assurez-vous que toutes les conditions sont convenues par écrit, avec un reçu que les deux parties peuvent signer et dont elles peuvent conserver une copie. Il doit comprendre les informations sur la voiture, le prix et les conditions de vente, ainsi que les noms du vendeur et de l’acheteur.

 

  1. Investir dans l’automobile

Si vous achetez auprès d’un concessionnaire de bonne réputation, il ne devrait pas y avoir de raison de s’inquiéter ; cependant, il convient de répéter les conseils évidents concernant le paiement dans une vente privée. Soyez prudent lorsque vous payez une automobile avec d’importantes sommes d’argent. Si possible, utilisez un transfert d’argent. N’apportez jamais d’argent liquide à un lieu de rendez-vous autre que la maison du vendeur. Voici notre guide du financement automobile.

 

Les pièges de l’achat d’une voiture d’occasion : les points à surveiller

 

Nous avons couvert les recommandations fondamentales sur la manière d’acheter une voiture d’occasion ci-dessus, mais malheureusement, tous les vendeurs ne sont pas entièrement honnêtes et toutes les voitures ne sont pas ce qu’elles semblent être. Ce livre a pour but de vous aider à éviter d’être victime des erreurs et des escroqueries les plus courantes liées à l’achat d’un véhicule d’occasion.

 

Il s’agit de quelques-uns des pires scénarios qui peuvent piéger les consommateurs naïfs sur le marché des voitures d’occasion, mais avec de la prudence, les dangers peuvent être évités.

 

Le cadenassage est la pratique illégale consistant à falsifier le kilométrage d’un véhicule d’occasion en trafiquant le compteur kilométrique du tableau de bord. Il s’agit simplement de dissimuler le kilométrage réel d’un véhicule afin d’en augmenter la valeur sur le marché des voitures d’occasion. Notre guide sur le chronométrage et le réglage du kilométrage d’une voiture fournit des informations supplémentaires.

Le clonage est le fait d’équiper une automobile de plaques d’immatriculation doubles provenant d’un véhicule identique, généralement pour dissimuler le fait qu’un véhicule a été volé ou pour que les voleurs puissent accumuler des contraventions pour excès de vitesse et stationnement au nom d’un autre propriétaire.

 

Les  » cut-and-shuts  » sont des automobiles qui ont été soudées à partir de l’épave de deux (ou plus) automobiles du même type endommagées par un accident et vendues aux consommateurs comme une seule automobile non endommagée.

 

Guide de sécurité de l’acheteur et du vendeur en matière d’escroqueries et de fraudes automobiles

 

Ces dernières années, il est devenu plus difficile de détecter un véhicule marqué au compteur, car les progrès en matière de qualité et de longévité ont rendu les automobiles actuelles aptes à dissimuler un kilométrage élevé. Cependant, il est toujours utile d’être attentif à certains indices significatifs :

 

Vérifiez l’historique du contrôle technique en ligne pour détecter les écarts entre une année et l’autre.

 

Une détérioration significative des commandes du conducteur ; un volant rutilant, des caoutchoucs de pédales usés et des marquages de commutateurs d’indicateurs usés sont autant d’indices d’une utilisation intensive.

 

De plus, des coussins de siège usés et des ceintures de sécurité froissées sont des indices révélateurs.

 

Bon nombre de ces indicateurs peuvent être facilement camouflés par des éléments de garniture de rechange, il est donc essentiel de vérifier le kilométrage sur les rapports d’entretien et autres documents.

 

Les experts estiment qu’en vérifiant bien l’état de la voiture, une voiture d’occasion est un achat sûr à un meilleur prix que le neuf. Il faut savoir que plusieurs millions de véhicules d’occasion sont vendus chaque année en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page